Si le dessinateur de luth de Dürer avait eu du papier calque!

2 mai 2010 § 0 commentaires

Le dessinateur de luth de Dürer

Tous les dessins d’architecture sont des projections. Plans, coupes, axonométries, perspectives, tous ces modes de représentation s’appuient sur un ensemble organisé de droites imaginaires qui les traverse pour rejoindre les parties correspondantes de l’objet qu’ils représentent. Et de nous rappeler le fameux bois gravé de Dürer, illustrant le tracé de la perspective.

Le dessinateur de luth de Dürer, Albrecht Dürer, 1525

A regarder une fois de plus cette illustration, on se rend compte à quel point le papier calque est LE support de la projection : il y a un personnage de trop dans le bois gravé de Albrecht Dürer et la feuille de papier n’a pas besoin de se tenir à 90° du cadre de mesure du dessinateur. Le papier calque ne demande qu’à se loger dans la fenêtre de visée, le dessin est alors immédiat !

Si Dürer avait eu du papier calque

Etiquettes , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Qu'est-ce?

Vous lisez actuellement Si le dessinateur de luth de Dürer avait eu du papier calque! de Calque sur calque.

meta