Enseigner l’architecture sans papier calque ?

24 juin 2010 - § 3 commentaires - § permalink

Rouleau de calque

Dans ce précédent billet, je formulais deux hypothèses sur l’incompatibilité du papier calque aux moyens de reproduction que sont la photocopieuse et l’ordinateur pour tenter d’expliquer sa disparition des agences d’architecture. Mais le calque a également disparu des écoles d’architecture (ce qui explique de manière triviale pourquoi on ne le retrouve pas dans les agences!). Pourtant, il n’y a pas si longtemps, l’informatique était encore bannie du projet. Valérie Chatelet se souvient de son diplôme, passé en 1999, comme de l’un des derniers encore sur calque : « [l’informatique], c’était trop clinquant, et l’on ne sentait pas le travail de la main » (cf.  cet entretien avec Valérie Chatelet). Et si la Columbia Graduate School of Architecture proposait en 1992 le « Paperless studio » (l’atelier sans papier), n’abordant la conception architecturale que par le biais de l’ordinateur, elle détonnait  dans le milieu des architectes. Que perd l’enseignement à déconsidérer le papier calque?

» Lire la suite… «

Incompatibilités du papier calque aux « systèmes » actuels de reproduction de documents

21 juin 2010 - § 0 commentaires - § permalink

CalqueSurCalque-RenduFilaire-Miniature

Aujourd’hui, le papier calque a presque entièrement disparu des agences d’architectes. Seuls subissent quelques rouleaux de calque d’étude, et encore… La reproduction et maintenant la diffusion des dessins ont été améliorées, par la photocopieuse d’abord, et l’ordinateur ensuite. A défaut d’être en mesure d’expliquer cette (fâcheuse) disparition du papier calque, je trouve intéressant de noter qu’à ces deux inventions le calque a opposé une forme de résistance.

» Lire la suite… «

Construction géométrique du plan de l’église de Saint-Yved De Braisne

14 juin 2010 - § 1 commentaire - § permalink

CalqueSurCalque-TutoConstructionPlanEgliseSaintYvedDeBraisne

Un billet sous forme de tutoriel, proposant la construction géométrique du plan de l’église de Saint-Yved de Braisne. Lecteurs, à défaut d’Autocad, à vos régle et compas!

Ce billet a pour but d’illustrer comment dans l’histoire de l’architecture la question de la reproduction des dessins a été contournée. Dans les lignes qui suivent, on constate que le plan de l’église de Saint-Yved de Braisne peut être «réduit» à une construction géométrique dont on n’a qu’à se souvenir des principes pour pouvoir le reproduire. » Lire la suite… «

Projections architecturales… sur calque

31 mai 2010 - § 0 commentaires - § permalink

Les projections les plus utilisées en architecture sont celles dites orthogonales (plans et coupes), c’est-à-dire celles pour lesquelles les droites de projection sont perpendiculaires à la feuille. Ce mode de représentation a en effet le grand avantage de conserver les distances.

Robin Evans a consacré plusieurs écrits à montrer de manière très judicieuse comment la technique de la projection influence les formes qu’elles projettent et comment s’intercale l’imaginaire dans le dessin. Il relève dans ses analyses que les dessins en projection ne sont jamais complets. » Lire la suite… «

Superposition de calques et rapport du dessin au corps

24 mai 2010 - § 0 commentaires - § permalink

Dessin extrait de "Apprendre à voir l'architecture" de Bruno Zévi

Superposer des calques, c’est apporter des corrections à un dessin. La transparence du papier calque offre à l’architecte la possibilité de n’intervenir que sur la partie du dessin méritant de l’attention. Celui qui n’a jamais superposé ou vu superposé de calques découvrira chez les architectes un rituel étrange : la plupart du temps, les architectes redessinent les traits des calques inférieurs, comme si le crayon avait besoin d’une forme d’élan avant de se lancer dans le saut créatif. « Le calque oblige à un re-dessin et pas simplement à un regard ce qui n’est pas la même chose ; on tisse l’espace sur le flux de papier et on le reproduit dans le calque » témoigne l’architecte Patrick Céleste. » Lire la suite… «

Superposition de calque, ancêtre du « copier-coller »?

21 mai 2010 - § 0 commentaires - § permalink

Dessine-t-on véritablement sur papier calque, ou se contente-t-on simplement de décalquer ? Avec un tel outil, certains architectes peuvent légitimement revendiquer le fait de ne savoir pas dessiner. D’ailleurs l’original d’un dessin existe-t-il encore ? A vrai dire plus vraiment… Il ne s’agit pas ici de développer un point de vue iconoclaste où l’architecte est décrit comme un spécialiste du plagiat. » Lire la suite… «

Fabrication et spécificités du papier calque

18 mai 2010 - § 7 commentaires - § permalink

CalqueSurCalque-Lame-Rasoir

Le papier calque est loin d’être un papier standard, et à papier particulier, techniques d’utilisation très particulières. Certaines sont d’ailleurs très singulières ! Mais surtout chacune est propre à une agence ou un architecte. Il n’est pas complètement  exagéré de dire que chaque architecte a du apprendre à utiliser, à « apprivoiser » ce papier bien particulier. » Lire la suite… «

Le calque de Lawrence Wiener

15 mai 2010 - § 0 commentaires - § permalink

LawrenceWiener-RAGILE

En janvier 1980, Serge Renaudie invite des amis artistes à peindre sur du calque et publie pour l’occasion un numéro intitulée « deux pages » dans la revue RAGILE. » Lire la suite… «

Superposer des calques pour « flouter » le projet

12 mai 2010 - § 1 commentaire - § permalink

Renaudie Villes Nouvelles

Superposer des calques, c’est donner une épaisseur à un dessin qui traditionnellement reste sur un support plat, limité à deux dimensions. Ce n’est pourtant pas un passage de la 2D à la 3D, quoique… Cette épaisseur est la marque de l’évolution dans le temps du projet. » Lire la suite… «

Dessiner sur calque : le choix du fond de calque

9 mai 2010 - § 0 commentaires - § permalink

Lockard-Superposition

Choisir de dessiner sur du calque, c’est, avant de prendre un crayon, de décider du fond de calque que l’on va lui adjoindre. Est-ce la surface de la table à dessin ? Ou une feuille de papier blanc ordinaire? Qu’importe car rapidement le fond du prochain dessin sera un des dessins sur des calques précédents. » Lire la suite… «