Gestion de noms de calque : petite comparaison entre papier calque et calque virtuel

29 juin 2010 - § 2 commentaires - § permalink

A  l’ère de l’informatique dominante, le calque a été, lui aussi, numérisé. Ces calques virtuels, on les retrouve dans bon nombre de logiciels de dessin utilisés en architecture, aussi bien en CAO (Autocad, Archicad) qu’en conception 3D ( Sketchup, Rhino, 3dsmax) ou même de graphisme (Photoshop, Illustrator), etc…

Telle est du moins la traduction choisie, car le terme anglais des ces calques virtuels est « layer », que l’on traduirait plus volontiers par « couche« . Car ces calques n’ont de « calque » que le nom. Il me semble qu’en examinant en quoi le calque numérique s’écarte de son original papier, il repose de manière sous-jacente un ensemble de mutations dans le travail de l’architecte. Premier épisode.

» Lire la suite… «

Enseigner l’architecture sans papier calque ?

24 juin 2010 - § 4 commentaires - § permalink

Rouleau de calque

Dans ce précédent billet, je formulais deux hypothèses sur l’incompatibilité du papier calque aux moyens de reproduction que sont la photocopieuse et l’ordinateur pour tenter d’expliquer sa disparition des agences d’architecture. Mais le calque a également disparu des écoles d’architecture (ce qui explique de manière triviale pourquoi on ne le retrouve pas dans les agences!). Pourtant, il n’y a pas si longtemps, l’informatique était encore bannie du projet. Valérie Chatelet se souvient de son diplôme, passé en 1999, comme de l’un des derniers encore sur calque : « [l’informatique], c’était trop clinquant, et l’on ne sentait pas le travail de la main » (cf.  cet entretien avec Valérie Chatelet). Et si la Columbia Graduate School of Architecture proposait en 1992 le « Paperless studio » (l’atelier sans papier), n’abordant la conception architecturale que par le biais de l’ordinateur, elle détonnait  dans le milieu des architectes. Que perd l’enseignement à déconsidérer le papier calque?

» Lire la suite… «

Superposition de calque, ancêtre du « copier-coller »?

21 mai 2010 - § 0 commentaires - § permalink

Dessine-t-on véritablement sur papier calque, ou se contente-t-on simplement de décalquer ? Avec un tel outil, certains architectes peuvent légitimement revendiquer le fait de ne savoir pas dessiner. D’ailleurs l’original d’un dessin existe-t-il encore ? A vrai dire plus vraiment… Il ne s’agit pas ici de développer un point de vue iconoclaste où l’architecte est décrit comme un spécialiste du plagiat. » Lire la suite… «

Superposition de calques : un peu de combinatoire!

5 mai 2010 - § 1 commentaire - § permalink

Combinatoire

Superposer des calques autorise un petit jeu combinatoire dans lequel un architecte peut théoriquement composer bien plus de dessins différents que de calques dont il dispose! » Lire la suite… «

Entretien avec Valérie Chatelet, architecte

14 avril 2010 - § 2 commentaires - § permalink

Rhino-GenerationDuneFormeAvecLeLogicielRhino

Où il est question tour à tour de l’intelligence de la main dans le dessin, de l’architecture paramétrique et ses algorithmes, du scripting dans la conception architecturale, du processus de conception de Daniel Liebeskin ou de Frank Ghery, des logiciels BIM et du suivi de décision dans un projet d’architecture….

» Lire la suite… «