Projections architecturales… sur calque

31 mai 2010 § 0 commentaires

Les projections les plus utilisées en architecture sont celles dites orthogonales (plans et coupes), c’est-à-dire celles pour lesquelles les droites de projection sont perpendiculaires à la feuille. Ce mode de représentation a en effet le grand avantage de conserver les distances.

Robin Evans a consacré plusieurs écrits à montrer de manière très judicieuse comment la technique de la projection influence les formes qu’elles projettent et comment s’intercale l’imaginaire dans le dessin. Il relève dans ses analyses que les dessins en projection ne sont jamais complets.Quand bien même de tels dessins décriraient entièrement l’aspect formel d’un édifice, c’est par exemple la spécification des matériaux qui sera alors absente. Poursuivant sa réflexion, il note qu’avec le développement théorique des techniques de projection, les dessins deviennent, comme le papier qui les supporte, transparents. A suivre l’enseignement de Monge, le dessin projectif se désagrège, « la constitution physique du corps dessiné disparaît »« il ne reste plus que des points et des lignes ». Car effectivement, dessiner sur un calque c’est masquer sa transparence. Cette transparence du papier est en elle-même un outil. Il est intéressant de profiter du fait qu’un dessin sur calque se présente sous ces 2 facettes. Sur du papier calque, on ne dessine jamais un seul dessin, mais toujours deux : celui du recto du papier et en même temps, celui du verso.

Pourtant le dessinateur n’a conscience que d’un seul dessin. Cette situation est particulièrement utile lorsque, en cours de recherche, un concepteur cherche à redécouvrir par exemple un plan qu’il a déjà plusieurs fois dessiné et qu’il connaît par cœur. C’est la transposition en architecture de l’anecdote de l’œil de Kandinsky attiré et séduit par une de ces toiles qu’il jugeait médiocre et qu’il ne reconnaissait pas parce qu’elle était disposée à l’envers. Quant on sait que cela a conduit le peintre à l’art moderne, cela laisse imaginer le potentiel !

Etiquettes ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Qu'est-ce?

Vous lisez actuellement Projections architecturales… sur calque de Calque sur calque.

meta