Superposition de calque, ancêtre du « copier-coller »?

21 mai 2010 § 0 commentaires

Dessine-t-on véritablement sur papier calque, ou se contente-t-on simplement de décalquer ? Avec un tel outil, certains architectes peuvent légitimement revendiquer le fait de ne savoir pas dessiner. D’ailleurs l’original d’un dessin existe-t-il encore ? A vrai dire plus vraiment… Il ne s’agit pas ici de développer un point de vue iconoclaste où l’architecte est décrit comme un spécialiste du plagiat.

Pourtant je constate qu’avec le papier calque, l’architecte, dans son processus de conception, semble répéter inlassablement le procédé du « copier-coller » tellement simple aujourd’hui à l’ère du numérique et tant décrié. Le calque papier avait d’ailleurs sa technique propre, bien avant le CTRL+C-CTRL+V des claviers d’ordinateurs : le zip, simple contre-calque, que l’on venait coller sur le calque. D’abord des zips de meubles, jusqu’aux zips de façades, dès lors que l’on a pu les associer à la tireuse.

Distinguons immédiatement le travail de l’architecte du « copier-coller » informatique : le calque, parce qu’il est translucide, permet de superposer plusieurs fragments de dessins. De cette remarque anodine, deux différences fondamentales apparaissent. Tout d’abord, dans ce jeu de superposition apparaît déjà la nécessaire composition des différents éléments que l’on associe. Ensuite, de manière liée, il y a une problématique d’ordre qui se pose : le calque A sur ou sous le calque B, ce n’est, mine de rien, pas tout à fait équivalent (cf le billet sur la combinatoire de superposition de calque)! Ainsi quand bien même l’architecte voudrait être un vulgaire plagiaire, en recopiant sur du papier calque des fragments des œuvres des grands maîtres, il est obligé de mettre la main à la pâte de la création !

Etiquettes , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Qu'est-ce?

Vous lisez actuellement Superposition de calque, ancêtre du « copier-coller »? de Calque sur calque.

meta